IMG_6387À la fin des années 1960, certains ont commencé à appeler le village de Gallipienzo “Ancien”. Son dépeuplement était imminent. La construction du Gallipienzo Nuevo a été achevée et la Casa La Juanica a reçu un ordre de démolition. Lieu de rencontre depuis des générations, La Juanica a fermé ses portes et la ville a perdu son auberge traditionnelle. Reyes et Txema, leurs descendants, racontent comment dans l’auberge se rencontraient des gens du village et de l’extérieur, les ingénieurs forestiers et les ingénieurs de la centrale, le dentiste qui venait une fois par semaine, les transporteurs, le chauffeur d’autobus, le juge, le greffier et le notaire. Un nombre infini de personnes de cette époque sont venues au village pour servir près d’un millier d’âmes et plus de 120 maisons. Mais il y avait aussi un groupe de personnes très spéciales… un groupe de visiteurs fidèles à la Casa La Juanica, un groupe d’hommes emmenés par leur métier via la rivière depuis les vallées de Roncal et Salazar jusqu’à Gallipienzo. Après avoir goûté les fameuses asperges avec œufs pochés de l’auberge, ils ont continué en aval jusqu’au quai de Carcastillo, où certains ont terminé leur voyage et d’autres ont continué à chercher l’Èbre pour arriver avec leurs almadías (radeaux) au delta même, déjà dans la Méditerranée. Notre amie Reyes se souvient avec une certaine nostalgie de Los Almadieros montant la route jusqu’à la maison de sa grand-mère.

Heredad-314

Aujourd’hui, il ne reste plus grand-chose de la Casa La Juanica, à l’exception d’une fenêtre qui surplombe le sentier, attentive comme si elle attendait de voir apparaître à nouveau les roncaleses et salacencos par le virage de la route. Ces matelots ont inspiré le nom d’une des chambres de l’Hôtel Heredad Beragu : Los Almadieros. Les fameuses asperges aux oeufs pochés sont également conservées comme La Juanica les cuisinaient. Nous les présentons aujourd’hui sur notre carte pour que nos hôtes puissent les déguster, pour que de cette façon, à travers les saveurs, vous puissiez connaître un peu plus notre histoire…

Que cette entrée soit un hommage à ceux qui nous ont précédés et dont nous voulons être fidèles à l’héritage.

Comments are closed.